Caroline salope bretonne en manque de sexe

0
362

Putain de salope bretonne en manque de sexe, qui vit à Rennes, et veut s’évader. Tout ce qu’il désire quand elle rentre chez elle, c’est trouvé un homme à disposition pour la baiser sa petite chatte serrée. Rien ne saurait la mettre plus en joie qu’un homme dans son lit ce soir. Le problème lorsqu’on est libertine dans une ville moyenne, c’est que l’offre n’est pas aussi accessible que ça. Si Caroline avait vécu à Paris, rien qu’avec une inscription dans un site de plans cul, la salope bretonne aurait trouvé un amant pour chaque jour de la semaine. Ce n’est pas qu’elle galère à Rennes mais elle doit constamment se méfier des prétendants. Ils peuvent être cousins et n’a pas envie de réaliser qu’elle a fait un plan baise consanguin. Le manque de sexe permanent ne doit pas éclipser que Caro est une femme délicieuse et pleine de charme. Elle serait bonne à marier si elle n’était pas aussi chaude et  instable amoureusement.

Caroline préfère la polygamie au mariage

La polygamie est un mode de vie qui lui va complètement. Disons que les mecs qu’elle chope et qu’elle garde dans son escarcelle pensent qu’ils sont son mec. Mais Caroline ne met pas les points sur les i et laisse planer le doute d’une autre relation. Caroline, résolument salope et 100% libertine, aime accumuler et collectionner les hommes. Avoir des pénis de plusieurs tailles différentes, notre jolie rennaise brune adore. Ses prétendants la courtisent, la dorlottent et l’adorent. Tous savent que c’est une chienne mais chacun ambitionne secrètement en faire leur épouse et la capturer par le mariage.

Tous les soirs, elle veut un mec pour calmer son manque de sexe et son appétit insatiable de bites. Pour l’instant, elle a quelques mecs sûrs qui viennent la baiser de temps  en temps. Mais Caroline pense qu’elle sera une polygame ou une polyamoureuse accomplie lorsqu’elle aura l’embarras du choix. Après tout, on ne peut pas laisser ses petits seins tout durs sans dompteur.

Laisse un commentaire 🗣

Please enter your comment!
Please enter your name here