Karima beurette nymphomane qui préfère les vieux

Elle a toujours préféré les darons, les mecs avec du kilométrage et de la route. Elle, c’est Karima, beurette nymphomane, prête à tout et tous les vices. Les vieux, ça la rassure mais ça l’excite terriblement. C’est peut-être parce qu’elle a perdu sa virginité avec un pote de son père. La jeune beurette avait 17 ans et il en avait 49.  Ca s’est fait à l’insu du papa, évidemment qui aurait certainement égorgé son ami. Elle a pris un goût non dissimulé à tailler une fellation à un homme qui a l’âge de son papa. Notre beurette nymphomane a donc toujours refusé les avances de ses camarades de lycée et de fac. Cependant, elle n’a jamais hésité à faire du pied aux profs. Ce petit côté sapiosexuelle et salope vicieuse, les vieux de la fac l’ont remarqué. Certains ont osé pénétrer l’intimité de la jeune beurette mais d’autres ont flippé d’être dénoncés.

Cette beurette aime l’expérience du quinquagénaire

Ce qu’elle préfère chez les hommes mûrs, notre petite nympho apprécie surtout l’expérience, l’attention qu’un quinquagénaire peut accorder aux désirs d’une jeune beurette. Karima adore les mains burinés, les rides et le rythme maîtrisé pendant les pénétrations. Le mec de plus de 50 ans, est patient et il sait monter en puissance doucement et progressivement. De plus, lorsque notre jolie brunette arabe a les jambes écartées devant un papa, c’est meilleur que du viagra pour lui.

Baiser avec un daron antillais, c’est le must

Parmi tous les hommes matures avec qui Karima a déjà couché, c’est quand même le daron antillais qui remporte la palme. Ils sont coquins et malgré l’âge, les martiniquais  et guadeloupéens de plus de 50 balais, maintiennent une forme sexuelle olympique. Ils ont le gourdin toujours en érection et sont toujours prêts à dégommer une petite chatte de salope. C’est donc un must de baiser avec un daron antillais. De plus, ils ont coup de rein incomparable à celui des caucasiens ou même des rebeus.

Pourquoi pas une partouze avec deux messieurs poivre et sel ?

L’idée a germé récemment de se taper deux messieurs en même temps. Hélas déjà pris contact avec des hommes mariés sur les sites de rencontre. Avec, c’est la garantie d’un plan cul toute discrétion. Le seul doute qu’elle nourrit, c’est de savoir si ces messieurs seront suffisamment durs pour réussir une double pénétration. Cependant, elle n’est pas contre l’idée de leur filer un peu de viagra avant ce plan à trois. Sa petite chatte poilue mouille d’impatience de se faire ramoner toute ayant une autre bite dans son trou du cul serré. La partouze est aussi un bon moyen augmenter le temps de baise. Si elle couche avec deux mecs en même temps, ils peuvent prendre le relais dans sa chatte. En bonne nymphomane qu’elle est, c’est le moyen de prendre son plaisir au maximum.


Plus de salopes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *