Marianne femme mure infidèle au gros cul en sodomie

Marianne est une femme mûre blonde de 51 ans qui traverse ce que de nombreuses femmes mariées traversent arrivées à cet âge. Une crise de la cinquantaine est une insatisfaction sexuelle avec leur propre mari. Alors ces dames, qui conserve encore un charme très relatif, décidèrent de se corrompre dans la fidélité et d’offrir leurs gros cul à sodomiser par de jeunes amants.

De femme mariée sage à cougar salope

En effet, Marianne est devenue une femme cougar salope à l’appétit débordant. La décision n’a pas été difficile à prendre vu que son mari connaissait de graves problèmes érectiles. Étant donné que ce dernier n’avait jamais été un foudre de guerre et qu’il ne risquait pas de se métamorphoser comme par magie en un étalon, la décision de le tromper était plutôt simple et sereine. Notre bourgeoise blonde s’est donc trouvé un jeune mec d’une trentaine d’années, pas forcément beau mais très bien monté. Et c’est tout ce qui comptait pour Marianne. Qu’il ait une bite énergique, large et rigide capable de lui pourfendre son trou du cul. Elle nous a d’ailleurs mis à disposition ces quelques photos prises en POV via lesquelles on peut admirer le gros cul de Marianne prêt à se faire sodomiser. Cette femme mure a comme d’habitude revêtu ses bas collants de couleur beige, s’est coiffée d’une tresse. Elle s’est faite belle et sexy pour son petit rendez-vous sexe hebdomadaire. Son amant, malgré son jeune âge, sait comment y faire avec les femmes. Il sait exactement comment les stimuler, les exciter et les faire mouiller avec ses doigts et son sextoy. On voit d’ailleurs une photo de la chatte de Marianne, charnue et dégoulinante de mouille en train de se faire travailler et titiller par le petit gode rose et précis.

 

Marianne n’est qu’un objet sexuel

Notre femme mure infidèle commence tout d’abord par chevaucher la bonne bite veineuse et turgescente par la chatte. Il faut d’abord qu’elle se mette en condition, qu’elle se chauffe et qu’elle mouille abondamment avant de ressentir le besoin de se faire enculer. Elle aime aussi entrecouper chaque pénétration par une bonne fellation qu’elle taille de manière cérémonieuse, à genoux devant son partenaire. Elle a l’expérience de l’âge, mais elle a aussi la patience et la délicatesse qu’ont ces femmes matures, dévouées au plaisir de leurs hommes. Une fois qu’elle sent que le sexe est suffisamment dur et pointu, elle vient poser délicatement son gros cul sur le zob qui disparaît lentement entre les deux globes de fesses de Marianne. Ensuite, notre cougar va doucement au début. Elle laisse le mec prendre le contrôle de son cul en levrette mais va rapidement l’inciter à accélérer lorsqu’elle sentira le plaisir monter en elle. Au cours de ces après-midi de sodomie, notre femme mure blonde n’est qu’un objet sexuel, un trou à remplir. Elle veut se faire baiser comme un objet, que l’on dispose de ses gros seins et de ses fesses comme si c’était une poupée. Tant qu’à être une femme infidèle, elle a envie d’être objectivée. Par conséquent, Marianne veut ainsi se faire rabaisser et que l’on dispose d’elle comme une vulgaire pute.


Plus de salopes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *