Jacqueline, mature qui adore se faire partouzer

Depuis qu’elle est divorcĂ©e, c’est un festival de bites dans la chatte de Jacqueline. C’est une bourgeoise mature de 44 ans, qui n’avait pas l’habitude de faire l’amour plus de une fois par mois se retrouve dĂ©sormais Ă  partouzer rĂ©guliĂšrement.
Elle n’en demandait pas tant aprĂšs sa rupture mais le moins que l’on puisse dire, c’est que notre mature est comblĂ©e. En effet, elle rattrape prĂšs de 20 ans de misĂšre orgasmiqueïżŒ, de dĂ©tresse totale sur le plan sexuel. Pas d’orgasme mais surtout mĂȘme pas un bon coup de bite de la part de son mari. Maintenant, notre salope enquille lesïżŒ bites par trois ou par quatre.ïżŒïżŒ Avec des blacks, des tos, des vieux que des mecs chauds du zizi. Le lieu : toujours un Etap Hotel miteux, chambre exigĂŒe. Gros seins et chatte poilue au programme, les mecs se rĂ©galent de cette salope offerte volontairement.

On peut voir sur les quelques photos de contribution amateur que notre bourgeoise chaude Ă  gros nichons s’en donnent Ă  cƓur joie dans des fellations goulues, des gorges profondes jusqu’Ă  l’Ă©touffementïżŒ. D’autre part, elle aime  sucer et partouzer les yeux bandĂ©s. Juste l’imaginaire qui fonctionne et les sens en Ă©veil. Et en vrai, ça permet de pas voir la gueule de certains de ses amants. Ils sont bien montĂ©s mais pas forcĂ©ment agrĂ©ables Ă  regarder.

Mais y a que ça. Depuis qu’il a dĂ©couvert la partouze, Jacqueline ne renonce jamais Ă  se faire pĂ©nĂ©trer les deux trous en mĂȘme temps. Sa premiĂšre double pĂ©nĂ©tration, les deux queues glissaient comme dans du beurre. Elle-mĂȘme Ă©tait surpris de la facilitĂ© avec laquelle elle s’est fait dĂ©chirer l’anus et la chatte en mĂȘme temps. Il y avait peut-ĂȘtre quelque chose de prĂ©destinĂ© dans la chose. En effet, son corps, tellement en manque de plaisir, s’est montrĂ© tout Ă  fait rĂ©ceptif Ă  cette pratique tabou mais doublement jouissive.ïżŒ

Laisse un commentaire 🗣

Please enter your comment!
Please enter your name here

Nudes prĂ©fĂ©rĂ©s 😍