Moche et exhibitionniste, elle se branle sur des bites de trottoir

Un faux air lointain d’Anna Mougalis mais les comparaisons s’arrêtent là. Moche, exhibitionniste, joueuse et un peu à l’ouest : on adore cette jeune brunette qui se lâche complètement quand elle est dans la rue. Elle vit sa meilleure vie. 24 ans, un peu  de MDMA de temps  en temps, binge drinking tous les week-ends, elle fricote avec des skins mais se fait aussi baiser par des renois. Une vraie punk ! Mais ce qu’elle aime par dessus tout, c’est se promener la chatte à  l’air dans les rues, les allées, les parcs de l’est de la France. On la découvre sur ces photos, en tenue improbable entre le gothique, la tektonik et le mauvais goût. Bas résilles déchirés, mini-jupe dégueulasse et bottes de marché, elle n’a peur de rien. Mais son gros kiff, un peu crade et peu hygiénique, c’est de s’enfoncer  des boules de bite de trottoir. Ces godes géants en fer forgé qui pavent les rues afin  d’empêcher les bagnoles de se garer, ça  la fait  mouiller. Même si elle peut choper  des maladies, cette  femme moche n’hésite pas à se les carrer dans la chatte.

Plus de salopes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *