Géraldine, femme au foyer aux tétons sensibles

Rester à la maison en attendant gentimment son mari, ça rend surement les tétons sensibles, en tout cas, c’est le cas de Géraldine, une femme au foyer de 42 ans, de Dijon, une femme discrète dans la vie « publique » mais tellement chaude et libidineuse dans la vie privée. Alors quand elle est seule chez elle, Géraldine se touche, se caresse ses deux énormes zones érogènes et fantasme sur des corps d’hommes musclés.

En gros plan, vous pouvez vous palucher peinard sur ses deux énormes miches bien gonflés, fermes avec des mamelons aux larges diamètres et des tétons qui ont tendance à enfler quand le plaisir monte lentement et surement. Bonnet E, elle les serre entre ses bras, notre femme à forte poitrine de Dijon a déjà été infidèle mais elle a culpabilisé mais les pulsions sont parfois irrépressibles et est obligée de calmer ses ardeurs en se caressant et si c’est pas assez, notre housewife trompera.


Plus de salopes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *