Grosse poutre anale sur une bombasse



C’est l’histoire d’une grosse poutre anale qui rentre dans le rectum d’une bombasse surement latine. Peu importe son origine ethnique, ce cul est dodu, moëlleux et universel et on le baiserait n’importe où. De plus, apprécions comment le gros mandrin glisse facilement et s’écrase lourdement sur les fesses dodues de ce cul miraculeux. On soupçonne que cette bite appartient au français Manuel Ferrara. La levrette de la grosse poutre anale est d’ailleurs une spécialité réservée aux étalons de la trempe de Manu. Ainsi on ne se lasse pas de voir comment le zob éclate et ramone ce cul mouillé, humide et totalement dilaté.

Un anus aussi souple ne mérite pas de capote

Bizarre de dire ça ainsi mais il est vrai qu’on a pas du tout envie de mettre de capote pour l’enculer. C’est beaucoup plus agréable de démonter de l’anus quand il est dodu et large. La sensation de glisse et de facilité n’a rien de comparable. Le surf c’est de la merde à côté de cette levrette violente anale. La seule petite douleur est celle des couilles qui s’abattent. Cependant le mal est compensé par la douceur d’un anus aussi souple. Les femmes aussi pulpeuses aiment les mecs autoritaires sexuellement qui balancent de la poutre anale.

Partagez avec vos potes pervers 😉
Crée ton profil pour accéder aux profils de libertines

Laisser un commentaire